La pince à linge

 

La pince  linge (2) DSC02070

La pince à linge 😉

 

 La pinc’ à linge, La pinc’ à linge,

 La pinc’ à ling’, La pinc’ à ling’

 La pinc’ à linge, la pin, la pin, la pin, la pin

 La pinc’ à linge, La pinc’ à ling’, La pinc’ à ling’

 La pinc’ à linge, la pin, La pinc’ à ling’

 La pinc’ à linge fût inventée en dix-huit cent quatre vingt sept,

 Quatr’ et trois, par un nommé Jérémie Victor Opdebec, cinq et deux,

 Fils de son père et de sa mère

 Neveu d’son oncle et de sa tante et petit fils de son grand-pèr’

 Frèr’ de sa sœur et frèr’ de lait d’un marchand d’beurre

 La belle histoire déjà quand il était enfant il montrait à tous les passants

 Son curieux esprit compétent, Il inventait des appareils

 Pour épépiner les groseilles, des muselières pour les fourmis

 Et bien qu’il fût encor petit, c’était un mec, Opdebec

 C’était un mec, un drôle de mec, un fameux mec

 Et de Lubeck jusqu’à la Mecque il n’y avait un si chouette mec,

 Jérémie Victor Opdebec.

La pince  linge (1) DSC02069

 Dans les champs, près de chez son père,

 Le linge blanc dans la brise légère

 Semblait lui dire avec le vent « pinc’ à linge » « pinc’ à linge »

 Il faut au linge fin et trop léger

 Une pince pour le pincer, pour le pincer, pour le pincer, le pincer

 Et dès lors dans sa tête l’obsession qui l’inquiète

 « Le pincer », « le pincer », puis un jour, Euréka ! Il avait trouvé.

 Prenez deux petits morceaux de bois

 Que vous assemblez en croix

 Avec un p’tit bout de fil de fer faites un ressort en travers

 Vous saississez cet instrument entre votre pouce et votre index

 Vous le serrez en appuyant afin qu’il soit bien circonflexe

 Enfin vous l’approchez du linge, du linge à faire sécher et vous lâchez.

 C’est ainsi que Jérémie Victor Opdebec, Opdebec,

 Dans un éclair de son génie a su doter

 Les lavandières, les blanchisseuses du monde entier

 D’un’ pinc’ à ling’, qui protègera la liberté à l’humanité

 Pinc’ à ling’, pinc’ à linge, grâce à toi maintenant,

 Nos chemisettes, nos chaussettes résistent au vent,

 Et nos cal’çons doré

  4 commentaires pour “La pince à linge

  1. mars 8, 2015 at 8:05

    elles ont servi aujourd’hui … mon linge pincé comme il se doit a dansé au vent léger !
    amitié .

    • Anne Burg
      mars 12, 2015 at 3:04

      Le linge a dansé encore et encore…
      Et ce soir il sent bon la sueur du soleil et du vent.
      Se glisser dans des draps propres séchés au grand air, quel plaisir!

  2. mars 11, 2015 at 10:48

    Si je peux me permettre j’aurai cadré plus serré pour n’avoir que le bleu du ciel au dessus de la pince.
    J’ai essayé au format carré et ça me plait 🙂

    • Anne Burg
      mars 12, 2015 at 3:00

      Merci pour ta suggestion, Elsaxelle. Tu vas sourire : Avant de poster ce billet, j’avais longuement hésité entre la première photo non recadrée et un autre cliché très semblable au premier mais cadré plus serré au format carré; du coup je vais l’ajouter dans le billet. Serait curieuse de connaître l’avis d’autres visiteurs de ce blog 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.