Faire craquer son corset

 

 

Comme un diable au fond de sa boîte,

le bourgeon s’est tenu caché…

Mais dans sa prison trop étroite

il baille et voudrait respirer.

 

Il entend des chants, des bruits d’ailes,

il a soif de grand jour et d’air…

Il voudrait savoir les nouvelles,

il fait craquer son corset vert.

 

Puis, d’un geste brusque, il déchire

son habit étroit et trop court.

« Enfin, se dit-il, je respire,

je vis, je suis libre…Bonjour ! »

 

Paul Géraldy (1885-1983)

 

  6 commentaires pour “Faire craquer son corset

  1. mars 27, 2020 at 7:20

    Splendide compo et texte
    Bonne journée

  2. mars 27, 2020 at 5:37

    Quel texte et composition fine et douce. Excellent
    Belle soirée

  3. Robert
    mars 27, 2020 at 10:42

    Un titre évocateur charmant qui m’a fait sourire, mais j’ai surtout aimé la qualité de ta photo.

  4. mars 27, 2020 at 10:53

    Une branche fière de ses bourgeons
    Superbe en image et mots, Anne.
    Bises aussi de l’autre vallée
    Prenez soin de vous tous.

  5. mars 28, 2020 at 5:12

    Très joli titre pour accompagner ta photo

  6. mars 31, 2020 at 5:04

    Un magnifique texte ! Les mots suffisent, nous n’avons pas besoin d’images !
    Et quelle merveilleuse photo. Là encore l’harmonie des couleurs et la composition sont superbement travaillées.
    Du très bel ouvrage. J’adore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.